Bon c'est pas le tout mais il va falloir se ressaisir ! ça fait un sacré bout de temps que je n'ai pas donné des nouvelles de mon jardin ! Dame nature a été pourtant bien généreuse encore cette année et elle ne cesse de m'offrir de beaux légumes. 

Que reste-t-il au jardin à cueillir ? : des betteraves, des choux raves, des choux verts, du chou kale, du poireau perpétuel, de la mâche et encore quelques salades d'hiver ! 

20190112_110259

20190112_110250

Mon premier chou vert de la saison a pesé près de 2 kilos ! balaise ! il a fallu trouver de la place dans le frigo, le temps de trouver les recettes pour accommoder ce mastodonte ! bigre ! Les autres sont plus petits, je les laisse donc tranquillement grossir !

L'année passée, j'ai planté quelques pieds de chou kale ! c'est bien pratique ce chou ! vous prenez la quantité que vous désirez en prélevant les feuilles sur la tige et la cuisson se fait rapidement si vous prenez le temps d'enlever la nervure centrale et de le couper finement.

Pour ce qui concerne le poireau perpétuel, le plant se multiplie tout seul, une fois que vous avez planté quelques bulbilles. Par contre, dans ce poireau-là, il ne faut prélever que les feuilles vertes idéales pour le potage ou une poêlée.

Il reste quelques betteraves mais elles sont toutes petiotes ! Pour ce qui concerne la mâche, c'est la première année que j'en fais : protégée par un voile d'hivernage, elle a bien profité et j'en mange tous les samedis ! j'en cultiverai davantage l'automne prochain.

Sous ce voile d'hivernage, poussent des carottes, des poireaux et des navets ! Il faudra attendre encore un peu avant d'en profiter !

20190112_110310

Je suis allée samedi matin faire un peu de nettoyage et remonter un peu mes buttes de cultures. Au fil des saisons, la pluie entraîne la terre sur les côtés. J'ai donné un petit coup de pelle pour restructurer tout cela. Je ne veux pas trop ajouter de terre sur le dessus de mes buttes car cela étoufferait toute la vie qui s'y développe. Je fais du compostage de surface et je n'enterre aucune matière. Je superpose chaque fin de semaine, une fine couche d'azote (épluchures et peaux de bananes) et une fine couche de carbone (bois broyé et/ou feuilles mortes). La dégradation se fait tranquillement mais sûrement. La présence de nombreux vers de terre de tout sortes ainsi qu'une foule d'autres petits insectes montre que le milieu est bien aéré par leurs galeries et leurs va et vient.

20190112_110317


20190112_110305

 

Voilà, la prochaine fois, je vous montrerai l'ail qui pousse tranquille ! Les prochaines plantations à prévoir sont les échalotes, les oignons et les fèves ! il faut donc continuer le nettoyage pour accueillir tout ce beau monde ! 

A la prochaine ! portez vous bien !