IMG_20170409_180603

Après avoir terminé la pause de mes poteaux de clôture, j'ai attaqué à nouveau ma 4ème et dernière butte. 

La terre est tellement dure que la bêche n'a pas entamé d'un centimètre le sol argileux.

Cré Non ! Je suis allée chercher du matos à la cabane à outils : un croc et une pioche ! 

Avant que les ampoules s'installent, j'ai pris les gants et j'ai commencé à élever haut le croc pour que l'impact sur le sol soit plus fort ! 

J'ai creusé sur une profondeur de quelques centimètres. D'avoir marché maintes fois sur cette portion de jardin a rendu la tâche plus difficile. 

Je vais continuer dans les jours prochains puisque nous sommes dans une lune descendante et que par conséquent je ne peux rien semer au jardin. Je creuserai plus profond et tenterait de travailler cette portion pour y planter mes courges, courgettes et concombres. 

Qu'ai-je fait d'autre ? eh bien j'ai posé un voile de protection sur mes semis de carottes et de radis et j'ai repiqué six plants de laitue que m'a gentiment donné mon voisin de jardin Jean-Jacques ! 

Heureusement que mes buttes sont paillées ; la terre y est encore légèrement humide ! N'ayant pas de cabane de jardin, je ne peux récupérer l'eau de pluie ! ça fait un peu peur pour la saison d'été à venir ! Faudra-t-il aller à la rivière en contre-bas chercher l'eau pour abreuver mes cultures ? Donnez moi un âne et je vous fais la scène de Jean de Florette.

 

IMG_20170409_180614