strawberry-plant-1576825_640

Je suis incapable de rester tard sous la couette le week-end ! Mon jardin est pire qu’un radio réveil ! Dès que des images surviennent, entre aménagement de mes buttes et plantations à venir, je tourne et je vire. Debout ! il est l’heure de s’activer !

Samedi dernier, le soleil était au rendez-vous et les températures très clémentes. Je suis allée au marché voir si Manu, le marchand de légumes bio avait mis à la vente des oignons et autres plants divers et variés : Non rien, nada ! il va falloir être patiente ! Linda, une amie jardinière s’est aussi renseignée et pour Manu il est encore tôt pour planter des oignons.

Je m’apprêtais à laisser le marché en plan sans plants quand je me suis retrouvée face à face avec une copine de lycée ! ça faisait un bail ! Nous avons bu un café en terrasse et parlé de nos parcours de vie respectifs. Une bouffe à venir ensemble est à prévoir !

J’ai filé ensuite dans une jardinerie pour acheter des plants de fraisiers et un plantoir. Youpi !

 

C’est en tout début d’après-midi que j’ai commencé à charger la voiture avec le reste du bois collecté il y a plusieurs semaines en forêt, mon sac fourre-tout contenant mes petits outils de jardin, mes plants de fraisiers. En route pour le jardin !

Quel bonheur de profiter du grand air !

J’ai constaté que la pluie avait considérablement affaissé mes buttes mais quelque part, c’est une bonne chose et je considère que Dame Nature m’aide à trouver la bonne inclinaison à suivre. Mes tranchées sont trop profondes, j’en suis persuadée ! il va falloir que je ramène de la terre pour équilibrer tout cela. Plus tard, j’ai l’intention non pas d’installer des planches pour caler mes buttes mais de fabriquer de mini palissades tressées avec du bois souple pour laisser respirer la butte tout en laissant l’accès possible aux animaux susceptibles de vivre sous mon futur paillage.

J’ai planté mes fraisiers dans la bordure la plus exposée au soleil. J’ai creusé chaque trou en déposant au fond un peu de terreau et du marc de café. J’ai bien tassé la terre, arrosé chaque fraisier et déposé un peu de tonte de pelouse sur toute la bordure.

J’ai pu récupérer de la tonte de pelouse, merci les copines !  J’ai achevé l’intérieur de ma troisième et quatrième butte. Il me reste à recouvrir le tout (carton-bois mort- feuilles – fumier- tonte) de terre pour enfin pratiquer mes plantations. Je sais bien que tout cela aurait dû être fait à l’automne mais je n’avais pas encore mon jardin à cette saison-là ! On verra si ça pousse !

Les objectifs du week-end prochain sont :

  • Ramener quelques brouettes de terre dans mon jardin pour en déposer sur mes buttes.
  • Briser les petites mottes de terre sèches et passer un coup de râteau sur le reste du jardin pour enlever la multitude de petits cailloux qui empêcheront le bien-être de mes légumes en devenir !

Et voilà ! en attendant je vous souhaite une bonne fin de semaine !